Skip to main content Skip to search

COMMENT FINANCER SA FORMATION EN LANGUE EN TANT QUE CHEF D'ENTREPRISE OU INDÉPENDANT ?

LANGUES ET COMPÉTENCES VOUS ACCOMPAGNE ...

LES DISPOSITIFS

Chef d’entreprise et entrepreneur : vous aussi vous pouvez bénéficier d’une prise en charge de vos frais de formation.

Si vous bénéficiez du statut de travailleur non salarié (TNS), vous participez obligatoirement au financement de votre formation par le biais d’une contribution spécifique de formation à un organisme collecteur. Ces contributions sont mutualisées et versées par le fonds d’assurances formation (FAF). Vous pouvez savoir de quel FAF dépend votre activité grâce au code « nomenclature d’activités françaises » (NAF) qui vous a été délivré par l’Insee lors de l’inscription de votre entreprise. Ce code, composé de quatre chiffres et d’une lettre, a une vocation principalement statistique. Il permet en effet d’identifier la branche d’activité principale de l’entreprise ou du travailleur indépendant, et est par exemple utilisé pour déterminer la convention collective qui s’applique à votre entreprise.

Actuellement, la plupart des entreprises dépendent de trois fonds d’assurance formation :

  • le FIFPL pour les travailleurs indépendants exerçant une activité libérale
  • l’Agefice pour les dirigeants non-salariés du commerce, de l’industrie et des services
  • le FAFCEA pour les artisans non-salariés.